L’industrie papetière souffre aujourd’hui d’une image négative alors qu’elle avance avec son temps et se soucie de son emprunte écologique. Une image malheureusement infondée en France où le secteur évolue bien vers une gestion plus économique et durable des ressources.

Il existe effectivement des politiques de replantation des arbres qui visent à utiliser les arbres anciens, qui produisent finalement plus de CO2 que d’oxygène, dans l’industrie papetière et à les remplacer par les arbres plus jeunes, grands producteurs d’oxygènes.

Entre autres grâce à ces politiques, en 100 ans, le nombre de surfaces boisées est passé de 8 millions à 16,5 millions d’hectares* ! (https://www.franceinter.fr/emissions/les-savanturiers/les-savanturiers-04-juin-2017)

Le papier produit par nos industries est aussi largement réutilisé. En France, 66% du papier est recyclé* (https://www.planetoscope.com/papier/561-recyclage-du-papier-en-france.html) ce qui représente 5.3 millions de tonnes par an ou encore 171kg par seconde !

Notre pays est donc loin d’être un mauvais élève en la matière, et les acteurs du secteur agissent dans ce sens, pour une gestion plus durable de nos espaces forestiers.

http://www.onf.fr/gestion_durable/sommaire/milieu_vivant/patrimoine/forets_francaises/20071001-133331-958050/@@index.html

http://www.lepapier.fr/engagement.htm